Des poissons carnivores qui mangent de 4 à 15 fois leur poids d’autres poissons

Pour produire 1 kg de poisson carnivore ( saumon ; bar ; daurade d’élevage) , il faut 4 kg de farine de poissons sauvages et 15 kg de ces mêmes farines pour 1 kg de thon rouge d’élevage. C’est ainsi qu’aujourd’hui il existe déjà un fort risque de surpêche de ces espèces sauvages à faible valeur commerciale appelées «  poissons-fourrages » !

D’après le rapport de la FAO ( www.fao.org /  pêches et aquaculture  2008), l’aquaculture utilise  57% de farine de poisson et 87 % d’huile de poisson issues de la pêche mondiale. Elle s’oriente maintenant vers une nourriture à base de protéines végétales et vers le développement d’espèces herbivores (certaines espèces de carpes  et tilapias).

Ending Overfishing from OCEAN2012 on Vimeo.

Despite an increased awareness of overfishing, the majority of people still know very little about the scale of the destruction being wrought on the oceans. This film presents an unquestionable case for why overfishing needs to end and shows that there is still an opportunity for change. Through reform of the EU‘s Common Fisheries Policy, fisheries ministers and members of the European Parliament can end overfishing. But only if you pressure them.